vendredi 07-Avr-2000
   
Contact
Qui sommes-nous


Communes
Intercommunalité
Carte Interactive
Evénements
Destinations Weekend
Hébergement
Offices de tourisme
Economie

Pays des Rohan



Installant définitivement leur fief en cette cité au XV’ siècle, les Rohan firent construire un nouveau château, à l’imposante architecture militaire.

Il existe au coeur de la Bretagne un pays ou la pierre est reine. Conscients de cet héritage, les hommes ont depuis des générations préservé et mis en valeur ce patrimoine d'exception.

Si l’illustre famille des Rohan a laissé son nom à ce pays, c’est qu’elle lui a offert nombre de ses plus beaux ouvrages.

Afin de goûter le plaisir des arts et d’asseoir leur autorité, les Rohan, (éponyme d’une ville fondée en 1104) ont érigé dès le XII’ siècle châteaux et manoirs, églises et chapelles, dans un écrin de verdure. À vous de les découvrir ! Ainsi Notre-Dame-de-Quelven (Guern) élève son clocher à 70 mètres au dessus des landes. Le 15 août, des milliers de pèlerins se retrouvent lors du pardon au pied de ce chef d’oeuvre d’art gothique flamboyant. On ne peut qu’admirer le retable du XVI’ siècle de Notre-Dame-de-la-Houssaye (Pontivy) ; le vicomte Jean II de Rohan commandita cet étonnant travail en pierre polychrome où se trame, en 13 tableaux, la Passion du Christ. Pontivy doit son nom au moine Ivy qui fonda la ville à la fin du VII’ siècle et jeta un pont sur le Blavet.


Point de rencontre entre le Canal de Nantes à Brest et le Blavet, Pontivy conserve l’empreinte plus austère d’un autre puissant : Bonaparte traça en 1802, au sud de la ville médiévale, un quartier quadrillé de larges rues, bâtit casernes et bâtiments administratifs autour d’une ancienne place d’armes et, devenu Napoléon 1er, baptisa son œuvre Napoléonville. Vous pourrez contempler de plus doux trésors en empruntant les chemins de halage du Canal de Nantes à Brest : l’abbaye cistercienne de Timadeuc (Bréhan), NotreDame-de-Bon-Encontre (Rohan), encore édifiée par Jean II de Rohan, ou bien la chapelle Sainte-Noyale ; des lambris peints vous y raconteront l’histoire terrible de cette martyre venue d’Angleterre en quête d’un ermitage, et qu’un chef armoricain éconduit n’hésita pas à décapiter !

Plus à l’ouest, aux confins du Morbihan et des Côtes d’Armor, surgissent comme hors du temps les Forges des Salles. A deux pas du lac de Guerlédan et en pleine forêt de Quénécan, ce village sidérurgique, fondé au XV’ siècle et actif jusqu’en 1880, vous offrira l’occasion unique de comprendre ce qu’était alors la vie d’une communauté de forgerons.

 



Site développé par Inet Bretagne - 2000